Le blog de Sylvia Leuenberger - Page 2

  • développement durable et horaire des magasins

     

    « Il y a de la contradiction en toute » chose disait Mao Tse Toung et aussi Claude Monnier hier dans la Tribune….

    Et il y en aussi dans les déclarations du Conseil Fédéral qui dit œuvrer pour un développement durable mais qui propose d’allonger les heures d’ouverture des magasins. Mais forcément ces quelques heures en plus auront un coût énergétique énorme avec une augmentation du CO2 (lumière, machine à refroidissement, chauffage, transport de marchandises et circulation des clients pour ces milliers de m2 de locaux utilisés plus longtemps). Et cette augmentation d’énergie il faudra bien la couvrir (plus de barrages ? –avec destruction de rivières, plus de centrales nucléaires ? -avec les problèmes qu’on connaît) et au final quel gain ? Une frénésie d’achat augmentée et toujours plus d’objets achetés, mais pas vraiment nécessaires, qu’on retrouve ensuite bien souvent à côté des poubelles le jour du débarrassage des encombrants… et bien sûr aussi toute une frange d’employés mécontents par une hausse des horaires…

  • actualisation de mon image

    Sur demande d'un internaute,  j'ai changé la photo qui datait, c'est vrai, de 2006 où j'avais 54 ans. Et maintenant c'est une actuelle, j'ai 60 ans, suis grand-mère de 3 petits enfants... Je ne me teints pas les cheveux (un peu d'henné tous les 4-5mois), je n'ai presque pas de cheveux blancs, c'est un héritage de mon père qui lui non plus n'en avait pas ou très peu.....Je ne suis pas une politicarde, je ne suis plus députée, juste intéressée par le respect de la vie et de l'environnement. Et je suis présidente du WWF Genève.  Voilà pour les curieux...

  • tiques

    En passant la main dans les cheveux de mon petit fils de 3 ans en vacances chez moi à Genève, je découvre une petite bosse molle bizarre, je regarde et vois un gros tique. Inquiète, ayant entendu parlé de la maladie de Lime, je l’emmène immédiatement au nouvel hôpital des enfants des Grangettes qui est à proximité. Accueil tout à fait sympa, 3 personnes participent à l’examen de la tête du petit et l’un retire avec une petite pince courbée le peu ragoûtant insecte et me conseille d’aller voir son pédiatre dans une quinzaine de jour pour être sûre qu’il n’y a pas d’infection. Durée de l’opération 5 min. coût Fr. 278.- !!! Le lendemain une amie me raconte que son enfant avait eu un gros tique, qu’elle avait acheté une pince à tique comme celle des Grangettes et l’avait enlevé en 1 min. coût de l’opération Fr. 10.-. Donc, conclusion, mieux vaut avoir une pince spécifique à tique chez soi et aller chez le pédiatre plus tard….Par contre, c’est vrai j’ai été rassurée par le médecin des Grangettes et ils ont un magnifique aquarium de plus de 10 mètres de haut qui a bien distrait mon petit bout de chou…..

  • Petite histoire personnelle et leçon de vie

    J’ai dû faire endormir mon chat de 18 ans atteint d’alzheimer des chats. Et oui cela existe, ils crient très fort la nuit, sont désorientés, ne savent plus retrouver leur nourriture, etc. C’est une forme d’angoisse pour ces prédateurs aux sens aiguisés qui perdent leurs instincts naturels.

    Cela bien sûr me fit très mal de la perdre, mais je fus soulagée de savoir qu’elle ne souffrirait plus jamais. Et elle s’est endormie très doucement en mangeant encore un peu de viande….

    Je pense que si on aime vraiment son animal malade, c’est lui faire un cadeau que de l’endormir. Et j’ai pensé que je voudrais aussi avoir une mort  douce si j’étais atteinte d’une maladie incurable…

  • bonne action pour l'environnement

    J’ai un voisin, le garage Tanner, qui mettait des herbicides pour empêcher les mauvaises herbes de pousser sous ses voitures  exposées à la vente sur un parking au bord de la route. Et comme l’usage systématique près des routes est interdit par la loi fédérale (pour éviter l’infiltration dans les nappes phréatiques), je le lui ai dit gentiment. Et très bonne surprise, quelques temps après il avait remplacé l’usage des herbicides par le recouvrement de son terrain d’écorces de pin…. Merci à M. Tanner d’avoir accepté de faire cet effort en faveur de l’environnement.

  • Travaux routiers...

    Pourquoi refait-on le bord de la route le long du manège du Machefer à Versoix ? Elle était en parfait état. Pas un trou, je le sais car une amie y passe tous les jours à cheval et justement est attentive aux bords mal stabilisés….Ces travaux se font bien entendu avec l’argent public et pour finir, au frais du contribuable, on va encore inciter les automobilistes à accélérer…Avec ces multiples et continuels actes de mauvaise gestion, on peut bien comprendre les ras le bol des citoyens lors des élections. Et ce n’est qu’un tout petit exemple.

  • Stop aux déchets n'importe où!

    déchets.jpg

    Quand je vois une telle montagne d'immondices dans une zone protégée comme les rives du Rhône, je me dis que le sens de la solidarité et de la responsabilité est bien malade....

    Comment faire pour que les gens mettent leurs déchets dans les poubelles, cela ne prend que quelques minutes et ne coûtent rien. Faudrait-il vraiment en arriver à amender très fortement? Vu la quantitié de détritus par terre qui ne cesse d'augmenter, je serais tout à fait pour.

    Comment ne pas comprendre que tout ce qu'on jette n'importe où nous revient tôt au tard, en polluant les eaux et les sols? On sanctionne à l'école les fautes de calcul, d'orthographe, pas du tout celles de jeter par terre ses déchets!!!. Je pense que tant qu'il n'y a pas d'esprit collectif respectueux, l'éducation n'atteint pas son but et les fondements de la société sont en danger.

     

     

     

  • résidences secondaires en montagne

    N’étant pas retournée à Villars depuis 10 ans, je fus complètement effarée, cet été, de voir le nombre de chalets hyper luxueux qui avaient poussé comme des champignons. Les prairies naturelles arrachées pour laisser place à des fondations de béton pour abriter les gros 4x4 et autour des surface engazonnées qui sont tondues de façon compulsive, après des arrosages excessifs. Tous plus luxueux les uns que les autres, sentant encore le sapin frais coupé, et presque tous fermés… Par curiosité, j’ai regardé les prix dans les agences immobilière (qui fleurissent, elles, à chaque coin de rue) de ces appartements haut de gamme: des 3 pièces pour plus d’un million et les annonces étaient traduites en russe…

    Il est évident que la destruction massive d’un environnement montagnard au profit de ces constructions dévoreuses d’énergie et de biodivesité ne peuvent que pousser à voter oui à l’initiative de Franz Weber. Ce développement anarchique et si rapide n'amènera que nuisance et enlèvera tout le charme attractif de ces régions.

  • des jardins potagers à la place des gazons

     

    Lorsque je vois toutes les surfaces gazonnées urbaines inutiles, nécessitant beaucoup de frais d’entretien, de pollution et de gaspillage d’eau potable, je me dis qu’il serait grand temps qu’elles soient transformées en jardin potager. C’était une grande idée de Guy Loutan et elle a été défendue par Michèle Kunzler.

    Alors par ces temps économiquement difficiles, dépêchons-nous de transformer la meilleure partie de nos zones vertes stériles en terres cultivables, d’y planter des légumes et des arbres fruitiers. Bien sûr que cela ne sera pas tout de suite simple et applicable, mais nous devrions être capable d’y arriver….Moins de tracas administratifs et plus de place à la créativité active de la population.En Italie le moindre petit lopin de terre est cultivé, dans les cantons voisins en suisse-allemande c'est aussi le cas, alors qu'ici la tendance c'est l'aménagement extérieur "moquette de salon trop propre" que l'on retrouve presque devant toutes les grandes entreprises....Alors quA la pause, les employés pourraient aller s'occuper de leur salade et de leur tomate. Un facteur anti stress garantit.

  • Moteur 2 temps et cancer?

    Les gaz d’échappement des petits appareils à moteur contiennent des substances cancérigènes. Si on ne peut se passer de ces appareils, on peut du moins remplacer l’essence normale par une essence moins polluante qui ménage non seulement la santé, mais aussi l’environnement et les moteurs des petits appareils.

    La combustion d’essence normale dans les petits appareils (tondeuse à gazon, souffleur de feuilles, scie à chaîne, …) libère de grandes quantités de benzène. Les gaz d’échappement polluent l’environnement et nuisent à la santé. Leur inhalation peut provoquer des vertiges, des maux de tête, des vomissements, un état de torpeur et une perte de connaissance. En plus de ces maux aigus, l’essence normale peut favoriser l’apparition de leucémies
    C’est à cause des composés d’hydrocarbures aromatiques contenus dans l’essence que l’inhalation de gaz d’échappement est hautement cancérigène, comme par exemple le benzène.

    Est-ce que les communes qui utilisent les souffleuses à feuilles, tondeuses informent leurs employés des risques de cancer accrus, idem pour les grandes surfaces qui vendent tondeuses, souffleuses, etc.

    Le plus simple étant bien sûr de préférer des solutions manuelles, de tondre moins ou de remplacer les gazons par des prairies ou des potagers.

    Et faut-il vraiment enlever toutes les feuilles mortes? Elles fabriquent de l'humus en restant sous les buissons....

    Ce problème est rarement traité par les politiciens ou candidats aux élections....

    (voir information sous ligue contre le cancer international)

  • boisson économique et écologique....

    Une petite idée pour éviter d'acheter des bouteilles en pet de boissons trop sucrées: utiliser une bouteille vide, la remplir d'eau du robinet avec quelques gouttes de jus de citron pressé frais, et à choix, ajouter une feuille de menthe fraîche, thym ou autre selon les goûts. c'est délicieux, pas cher et renouvelable tous les jours avec la même bouteille....Pour la menthe on peut la planter en pot chez soi, ça pousse sans aucun problème.

  • RWE et enseigne lumineuse géante autorisée

    Rue de Villereuse au somment du toit d'Eaux-vives 2000 une immense enseigne lumineuse de plusieurs mètres de haut à été autorisée par un des services de la Ville. Elle est bleu fluo et éclaire jusque dans les chambres des voisins à plus de 30 mètres les empêchant de dormir. Cette enseigne lumineuse RWE est le sigle d'un trader, notamment, pronuclaire. Celui qui s'est opposé au gouvernement allemand pour la fermeture des anciennes centrales nucléaires. voir l'article :"L'allemand RWE porte plainte contre l'arrêt d'un de ses réacteurs par Berlin"

    Mais paradoxe, au lieu justement de faire des économies d'énergie, cette entreprise place des enseignes lumineuses géantes sur les toits et cela juste après la catastrophe nucléaire du Japon. Si l'on veut vraiment sortir de cette énergie si dangereuse, les politiques doivent stopper également des autorisations de ce genre allant  d'ailleurs à l'encontre de la décision de non pollution lumineuse nocturne adoptée par le grand conseil.

     

  • Quand le bétonnage avance, c'est la vie qui s'en va

    Détruire nos meilleures terres agricoles pour réaliser des centres sportifs et des logements qui seront de toute façon inaccessible pour le commun des mortels, va devenir un véritable problème de survie.

    Déjà le futur aménagement de Bernex va détruire 104 hectares de terres agricoles, maintenant on veut déclasser la plaine de l’aire (votation du 15 mai). A l’origine ces projets n’étaient qu'à à buts lucratifs. La préoccupation des échanges gazeux entre les terres non bétonnées, perméables et l’air qui favorisent l’humidité et la pluie indispensables à la vie n’a pas été pas prise en considération. Le bétonnage si rapide de nos sols entrainera la désertification de nos régions….Combien de catastrophes, la sécheresse en est une, faudra-t-il pour que les humains commencent vraiment à réfléchir…. Refuser le déclassement de la plaine de l’Aire est un bon début.

  • non au nucléaire, alors mode de vie différent

    Si le lobby nucléaire a pu facilement faire construire des centrales nucléaires, c’est parce qu’il a fait croire aux décideurs que les risques étaient quasi nuls.

    Mais de par les événements du Japon, des millions de gens redécouvrent la nocivité de l’atome. Ils avaient peut être oublié, ou jamais su, qu’en cas d’accident nucléaire majeur, il fallait des décennies pour refroidir les réacteurs, des endroits pour stocker durablement tout ce matériel radioactif, que des immenses superficies allaient être désertifiées et que les sols  deviendraient impropres à l’agriculture pour des siècles ou millénaires selon le type de retombées radioactives (plutonium). Et des années plus tard, des milliers de gens auraient des cancers sans en connaître vraiment la cause…..

    Mais à Genève on va refaire des erreurs du même type en voulant agrandir l’aéroport pour les gros porteurs pour un coût d’environ un demi-milliard…. car on agit également comme s’ils n’y avaient pas de conséquences négatives à l’augmentation du trafic aérien. Alors que le CO2 rejeté participe gravement au réchauffement climatique, que le bruit rend des zones de plus en plus grandes impropres au logement et que les gaz du kérosène rejetés sont cancérigènes…..Et Pourquoi ce développement incessant ?

    Pour importer des aliments qu’on ne peut plus produire ici puisqu’on veut déclasser nos zones agricoles (Charottons) ou pour permettre à certains d’aller faire trempette dans les eaux, plus très claires d’ailleurs, de l’hémisphères sud ou pour importer des gadgets inutiles produits par de l’électricité provenant de centrales nucléaires…

    Avec 2 conseillers d’Etat verts je ne comprends pas comment un tel projet peut même être proposé…. Nous devons envisager dès maintenant un développement différent, une croissance zéro, que les mêmes antinucléaires d’il y a 20 ans, prônaient déjà mais dont les médias se moquaient et politiques se riaient…….

  • Fumée et gaz d'échappement

    C'est super d'avoir interdit la fumée dans les lieux publics car c'est la reconnaissance de la toxicité de la fumée...mais ce qu'on oublie c'est que les gaz d'échappement sont aussi cancérigènes et eux ils continuent de se disperser à qui  mieux mieux dans l'atmosphère... Aussi comme on est obligé de rouler, au moins quand c'est inutile pensons à couper son moteur et même par grand froid il n'est pas besoin de le faire tourner pour chauffer sa voiture. Partir en roulant doucement est parfaitement suffisant  Voir les principes d'Eco drive publiés par le TCS....Et bien sûr ce qui est encore mieux c'est d'essayer au maximum de renoncer à sa voiture si on a le choix de moyens de transports publics, de marcher ou d'aller en vélo....