Fête de Genève et feux d'artifices

Depuis que j’ai 10 ans environ, ce qui fait plus d’un demi -siècle, j’ai vu, quelques fois, mais  surtout entendu les feux d'artifices. Ils sont certes  impressionnants, mais tellement longs, surtout tellement bruyants et c’était si peu confortable d'être debout la tête en l'air pendant 45 min. que je ne souhaite qu'une chose qu'ils soient réduits au minimum ou alors encore mieux échangés contre un immense repas gratuit sur des stands pour la population au bord des quais,  et qu'on puisse se balader et discuter avec les gens sans trop de bruit ni de stress....Et je ne parle même pas de l’audition des tout petits, des oiseaux et animaux en général qui en ont peur, de la pollution de l’air déjà limite à Genève, etc. La formule actuelle est ringarde, tellement classique et surtout trop dans la démesure.

Commentaires

  • J'apprécie qu'en peu de mots vous disiez l'essentiel!
    Votre idée d'un immense repas - par forcément gratuit mais avec une participation symbolique - me semble très appropriée. Elle permettrait aux passants d'être bien plus actifs et de donner d'eux-mêmes plutôt que de subir tout ce qui est prédigéré pour eux ou plutôt en faveur de ceux qui en tirent des profits économiques certains.

Les commentaires sont fermés.