03/07/2007

stop aux stand by

Nous venons de faire une conférence de presse pour dénoncer le gaspillage de tous ces appareils électriques qui consomment du courant 24 h sur 24 inutilement. Ce sont des questions relativement techniques et il vrai qu'il faut que le gouvernement fédéral n'autorise plus la vente de ces appareils. Les consommateurs ne devraient trouver sur le marché que des produits conformes aux normes établies. Pour les ingénieurs c'est un jeu d'enfant que d'ajouter un interrupteur au bon endroit. Simplement jusqu'à maintenant ce n'était pas une priorité des producteurs. Mais en attendant que les bonnes décisions soient prises, pour les consommateurs, il est facile de regarder, avant de partir en vacances, tout ce qui reste allumé et de tirer les prises. Ou d'acheter une multi prise avec interrupteur et d'y brancher tous ses appareils. Par exemple laisser dans la prise le transformateur pour recharger son téléphone portable consomme du courant.. Il suffit de ne le brancher qu'au moment de recharger son natel. Et si ce sujet nous interpellent c'est que tous ces stand by correspondent à eux seuls en Suisse à la production d'électricité d'une centrale nucléaire.

Donc au lieu de rechercher constamment de nouvelles sources d'énergie commençons par suppprimer toutes les consommations inutiles et qui n'ajoutent rien de plus à notre confort.

 

17:16 Publié dans Air du temps | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |

23/06/2007

violence et drogue sur les quais

Depuis plusieurs mois nous sommes saisis à la commission des pétitions du Grand Conseil de plaintes de personnes qui souffrent de la présence des dealers et de la violence engendrée à Genève et plus particulièrement au bord du lac, côté Eaux-Vives. Ce problème n'a pas laissé indifférent les députés qui ont tout de suite demandé au gouvernement de réagir et de proposer des solutions à ce problème, notamment par une présence accrue de policiers. Aussi, je profite de l'occasion pour dire que si l'on a besoin de la police dans des cas d'insécurité, il faudrait aussi savoir reconnaitre ses mérites et cesser de lui tirer dessus à boulets rouges chaque fois qu'il y a un dérapage ou une bavure. Ces gendarmes font un travail difficile. Ils sont confrontés souvent à une augmentation de la violence physique à leur égard et on peut comprendre que parfois ils pètent les plombs. Je pense également que les médias ont un rôle à jouer. Au lieu de ne parler que des aspects négatifs, ils feraient mieux de nous montrer une image positive du corps de police. Il est important que ces gardiens de la paix puissent travailler avec le soutien de la population. Personnellement, chaque fois que j'ai eu besoin d'un service de la part de la police, ce fut toujours à ma grande satisfaction.

23:34 Publié dans Air du temps | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |

Pauvre petite reine

Voilà que les vélos abandonnés deviennent la cible des épurateurs des rues. Mais quelle mouche les a donc piqués. Oui il est vrai qu'il y a quelques vélos désossés qui restent attachés à des poteaux et qui ne font pas très jolis dans le paysage. Mais des vélos non abandonnés ont également été emmenés et comme le disait très justement un lecteur dans le courrier de la Tribune, c'est vraiment beaucoup d'énergie gaspillée pour enlever ces petites reines, qui ne polluent pas, qui ne font aucun bruit, qui participent à la mobilité douce et à la qualité de la vie de toute la ville. Quelle erreur de directives et de stratégie politique. Moi ce que je voudrais c'est qu'on remercie les gens qui prennent la peine d'aller en vélo au lieu de les tracasser inutilement.

23:19 Publié dans Air du temps | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |

Merci à Françoise Chappaz

Françoise Chappaz vient de fêter ses 20 ans au WWF Genève. Aussi en tant que membre du comité, je voulais dire merci à cette femme extraordinaire qui anime avec tant d’énergie, renouvelable, de passion, de conviction et de chaleur humaine la section genevoise. Grâce à elle des dossiers d’envergure nationale, voire internationale, ont pu être menés à bien. C’est un véritable plaisir de travailler avec une femme aussi magnifique.

Chère Françoise,Je te souhaite encore de superbes années dans cette association au service de l’environnement

23:18 Publié dans Air du temps | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |

28/05/2007

hérissons et engins à moteurs

Si vous avez une tondeuse ou une débroussailleuse, faites attention lorsque vous oeuvrez près des haies ou dans des zones un peu envahies par les herbes et les feuilles mortes, les hérissons sont souvent cachés dans ses endroits et les lames de ces engins  peuvent les tuer ou les faire souffrir horriblement. L’humain arrange son environnement sans toujours penser que les animaux ont aussi droit à leurs espaces, leurs conditions de vie;  qu’ils n’ont pas de moyens de défense contre nos engins à moteurs, nos produits toxiques, nos véhicules qui roulent si vite et qui se transforment en tueur pour eux sur les routes, surtout la nuit.

16:23 Publié dans Air du temps | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |

Prix pour les vélos dans les CFF: trop cher

Pour réaliser un week end écolo, je suis partie avec ma famille en train avec nos vélos,  Mais alors surprise désagréable: le prix pour transporter des vélos est exhorbitant. Presque le même que pour les billets des passagers. Alors que les vélos se suspendent à un crochet parmi des tas de valises et gros bagages. En plus, suite à cela, j'apprends que la fille d'une amie qui possède une abonnement général de train et qui a voulu prendre son vélo de Versoix à Genève, mais n'a pas eu le temps de prendre le billet du vélo, a payé une amende de Fr. 80.- dans le train.... Si l'on oublie de prendre un billet de passager, il n'y a qu'un supplément de quelques francs, cette politique d'amendes est tout à fait incohérente ou alors c'est une erreur du contrôleur. En tout cas c'est totalement exagéré, décourageant de vouloir prendre sa petite reine avec soi. Il faudrait que les CFF revoient leur tarification pour le transport des vélos.

16:10 Publié dans Air du temps | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook | |

la puissance de la communication

"Monsieur BATA" m'a téléphoné suite à un blog que j'écrivais il y a 3 semaines  concernant l'éclairage excessif dans son magasin où je venais d'acheter des chaussures. Pour me demander de le rencontrer et de parler de tout cela. Et avec beaucoup de gentillesse et d'ouverture. Cela m'a mise d'excellente humeur, j'étais heureuse de voir que suite à la communication de mon état d'âme, il y aura une suite , une possibilité de dialogue, une élcairage qui permettra peut être à moi aussi de relativiser mes réactions émotionnelles écologiques.. J'aurai pu bien sûr écrire à ce monsieur et le résultat aurait été le même, mais l'espoir du blog c'est que des idées exprimées puissent faire germer des petits dans la tête à beaucoup de gens.

16:00 Publié dans Air du temps | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |

11/05/2007

Au secours des ultra-sons anti jeunes

Des émetteurs anti-jeunes c'est certainement la mesure la plus horrible dont j'ai entendue parler... on croit rêver, le karcher de Sarko c'est de la rigolade à côté......Mais comment des adultes peuvent-ils imaginer des objectifs aussi sournois pour ces appareils à ultra sons, ce sont eux les fous dangereux.. Qui peut dire si cela ne créera pas des surdités ou des acouphènes? Que les jeunes fassent des déprédations, gribouillent les murs de tags, ce n'est certes pas agréable et il est normal de réagir lorsqu'ils dépassent les bornes, mais alors que les adultes leur parlent, leur montrent les limites à respecter, qu'ils s'adressent à eux directement ou si ce n'est pas de leurs compétences, qu'ils engagent du personnel pour surveiller les zones délicates. Heureusement le Conseil d'Etat à réagi en enlevant ces appareils. Les débordements d'une certaine jeunesse ne peuvent laisser indifférent. Les solutions toutes faites n'existent pas. Mais une des pistes les plus sures c'est quand même le dialogue, la présence d'adultes. On pourrait aussi imaginer les impliquer dans le processus de nettoyage de la ville en leur offrant des petits boulots rémunérés. Cela les occuperait et leur montrerait le travail que leurs excès provoquent à la société. Une manière de les responsabiliser. 

22:10 Publié dans Air du temps | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |

10/05/2007

jolies chaussures et ampoules...

Hier je vais m’acheter une paire de chaussure chez BATA. Je trouve mon bonheur, Mais après toute une gymnastique, il faut bien se baisser pour enfiler ces jolis modèles, je commence à avoir très chaud. Le caissier, très aimable, me dit alors constatant la rougeur de mes joues « ne vous en faites pas on va mettre la clim dans peu de temps ».
Ne sachant pas qu’il a en face de lui une écologiste entêtée, d’emblée, je lui dis gentiment « mais avant de passer à cette solution, vous pourriez par exemple éteindre toutes les lumières qui éclairent la vitrine, qui chauffent inutilement l’air ambiant et qui n’ajoutent rien de plus, vu les rayons du soleil et la lumière naturelle du jour ? » « Oui vous avez raison » me répond-il, mais le patron veut mettre encore plus d’éclairage pour faire plaisir aux clients.. alors qu’avec la moitié des ampoules, le magasin serait parfaitement attractif…. 

 

Alors, cher Monsieur « BATA », si vous tombez sur ce modeste texte, pourquoi ne songeriez- vous pas à diminuer le nombre d’ampoules, du moins près des fenêtres, vos clientes auraient moins chaud, elles se trouveraient encore plus belles dans vos miroirs, car on sait bien que les petits défauts des dames sont amplifiés par des lumières trop violentes et pour couronner le tout, vous feriez des économies d’argent et d’énergie (bon pour la planète et pour le portemonnaie…..). Ces remarques pourraient bien entendu s’appliquer aux ¾ des commerces qui,voulant bien faire, très souvent illuminent des zones inutilement.

19:53 Publié dans Air du temps | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |

30/04/2007

Effet de serre et l'autruche

Pubs lues sur le site TDG : « Aller à Courchevel en hélico... voyager en avion pour 3 fois moins cher"....  Tout comme le sapin qui fait beaucoup de pives en saison sèche pour survivre, on dirait que plus on parle d'effet de serre, plus les appétits de carburer un maximum échauffent les esprits humains... Ce sujet me préoccupe beaucoup, mais c'est certainement une réalité qui fait peur et la majorité des gens préfère mettre la tête dans le sable comme l'autruche plutôt que d'accepter de se confronter à ce problème... Aussi grande question : quels propos tenir ou quels propositions faire tpour accélérer le processus de prise de conscience que tout n'est certainement pas fichu si dès aujourd'hui nous faisons tous des efforts pour consommer moins de pétrole..(voitures, avion, chauffage, objets en plastique inutiles, etc, etc) ?

Beaucoup pensent que la solution la plus efficace est de taxer fortement les produits fossiles, que seul le langage du "portemonnaie" fera changer les gens de comportement.

L'incitation et les discours visiblement ne suffisent pas.

10:59 Publié dans Air du temps | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |

29/04/2007

Herbicide: humanicide...

Si seulement les grandes surfaces (Migros, Coop, etc) cessaient de vendre des herbicides, insecticides, produits toxiques, qui ne satisfont que le désir de maniaquerie des gens mais qui n'ont aucune justification écologique. Mon voisin allègrement verse des litres d'eau additionnée d'herbicide sur une plate bande le long des rails du train pour je ne sais quelle obscure raison:  cela ferait mieux dans le payasage... résultat: 50 mètres de long d'herbe brulée, jaunie et tuant la petite faune y vivant.. ces actes sont interdits par la législation fédérale même sur les terrains privés, car le danger est qu'au final ces composants chimiques se retrouveront dans notre eau potable... pas tout de suite c'est sûr, mais tout ce qu'on jette dans le sol finit par s' infiltrer dans les nappes phréatiques et au final c'est une façon indirecte, très lente et invisible, de tuer les humains... La diversité biologique est une fonction vitale pour la vie sur terre... pensez-y, économinsez l'achat de produits qui ne sont au final que nuisibles...

 

09:20 Publié dans Air du temps | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |