22/07/2012

Petite histoire personnelle et leçon de vie

J’ai dû faire endormir mon chat de 18 ans atteint d’alzheimer des chats. Et oui cela existe, ils crient très fort la nuit, sont désorientés, ne savent plus retrouver leur nourriture, etc. C’est une forme d’angoisse pour ces prédateurs aux sens aiguisés qui perdent leurs instincts naturels.

Cela bien sûr me fit très mal de la perdre, mais je fus soulagée de savoir qu’elle ne souffrirait plus jamais. Et elle s’est endormie très doucement en mangeant encore un peu de viande….

Je pense que si on aime vraiment son animal malade, c’est lui faire un cadeau que de l’endormir. Et j’ai pensé que je voudrais aussi avoir une mort  douce si j’étais atteinte d’une maladie incurable…

10:15 | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook | |

Commentaires

Merci d'écrire si simplement ce qui devrait être évident pour tout le monde.

Écrit par : Mère-Grand | 25/07/2012

Les commentaires sont fermés.