18/04/2010

Un ciel sans traces d'avion

C'est la première fois que pendant plusieurs jours nous ne rejetons pas des millions de litres de carburant dans le ciel ....qu'il n'y a pas de bruit au-dessous des couloirs de vol et près des aéroports....Cela pourrait-il faire un déclic pour que nous comprenions que les déplacements en avion sont beaucoup trop nombreux?...Que les déplacements par les airs à caractère indispensable sont bien moins fréquents que l'on ne l'imagine.. Les interviews de passagers bloqués dans les aéroports parlaient essentiellement de loisirs, vacances, week-end à des milliers de kilomètres.... Tout sur terre n'est qu'équilibre fragile et rien n'a de caratère permanent...A nous de nous adapter...

19:14 | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook | |

Commentaires

Ben voyons, instaurez donc le 'passport interieur' comme il en existait en ex-urss, c'est tres pratique pour interdire les 'deplacements non indispensables'.

Écrit par : Eastwood | 18/04/2010

Les commentaires sont fermés.