18/04/2010

Biodiversité: préférons les arbustes indigènes

Qu’est-ce qu’une plante indigène ?

Une plante indigène est une plante qui pousse spontanément dans une région sans aucune intervention humaine. Elles sont meilleures pour l’environnement car elles sont plus faciles à entretenir, demandent moins d’arrosage, elles sont plus résistantes aux maladies et sont très intéressantes pour les insectes et les oiseaux.

Exemples d’arbustes indigènes dans notre région, positifs pour l’environnement,

Charme, troène, houx, if, buis, viorne, fusain, sureau, noisetier, cornouiller, etc..

Comment reconnaître une plante indigène ?

Le double nom est le nom scientifique en latin de toute espèce. Il comporte deux mots correspondant au genre et à l’espèce. En connaissant cette combinaison, vous êtes sûrs d’obtenir la plante indigène voulue. Il faut prendre garde à ce que ce nom ne soit pas suivi d’un troisième terme entre guillemets signifiant qu’il s’agit d’une variété horticole (non indigène). Par exemple, la viorne obier se dit Viburnum opulus. Si, dans un magasin, vous trouvez une viorne qui porte le nom de Viburnum opulus 'Roseum', c’est qu’il s’agit d’une variété horticole qui n’aura pas les avantages cités plus haut. 

Ces plantes indigènes, de surcroît peuvent nourrir jusqu'à 60 sortes d'oiseaux, c'est le cas du sureau noir, alors que les laurelles n'en nourrissent que 4 sortes..

Bon jardinage.

19:25 | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Facebook | |

Commentaires

Y a qu'a laisser les espaces verts tranquilles et arrêter de vouloir les transformer en caniche sortant de chez le toiletteur, ça devient obscène cette manie de mettre des géraniums dans tous les espaces !
Et puis, ça fera des économies et des sparadrap sur les genoux de nos bambins.

Écrit par : Sabourjian | 18/04/2010

De quoi il se mêle le webzine à venir se mettre avant mon commentaire !

Écrit par : Sabourjian | 19/04/2010

Les commentaires sont fermés.