17/12/2009

Réintroduire une forme de chasse à Genève : quelle folie..

Mais quelle mouche a piqué les libéraux qui veulent réintroduire le tir des animaux sauvages par les agriculteurs? Notre canton est hyper exigu avec une pression extrême sur nos zones forêt et nature par la population pour les loisirs, sport et détente : poussettes, marcheurs, vélos, chevaux, chiens, etc. vont partout et imaginez que des hommes armés de fusils pourraient tirer dans nos campagnes et forêts…. Les animaux font partie de la nature, ils n’ont pas mis la planète en danger comme les humains et c’est sur eux qu’on voudrait se défouler parce qu’ils mangent un tout petit peu de nos cultures... Il y a déjà des gardes chasses pour faire un travail de régulation et il y a des indemnités pour les agriculteurs lésés… Non au massacre inutile et dangereux d’animaux innocents.

10:27 | Lien permanent | Commentaires (3) | |  Facebook | |

05/12/2009

L'arbre réconciliateur

On ne peut plus construire des minarets, alors plantons des arbres. Ils sont utiles pour sauver la planète et pour rassembler les opinions religieuses. On peut en mettre partout comme symbole du respect de la vie, comme symbole de vie et surtout ils ont le pouvoir d’absorber le trop plein de CO2….

A Genève, pour agrandir le CMU (centre de recherche médicale) on en abattu des centaines (on aurait choisir un autre projet plus respectueux des arbres). Pour faire la nouvelle prison, on a fait disparaitre une petite forêt… (on aurait pu la surélever…).

Les arbres devraient être protégés au-delà de tout et que si vraiment il faut en abattre, on devrait avoir l’obligation d’en replanter au moins le double.

Car chaque fois qu’on en abat c’est pour bétonner, enlever des surfaces perméables, amener plus de voitures, etc., etc. Donc on va à l’envers d’un développement soucieux des problèmes climatiques et du respect de la nature qui est indispensable à notre survie.

13:07 | Lien permanent | Commentaires (13) | |  Facebook | |

Bravo à la Tribune

Bravo à la Tribune pour son excellente édition sur l’urgence climatique. Cela faisait longtemps que je me demandais quand, à Genève, la presse allait en parler vraiment….

Il n’y plus qu’à souhaiter que le discours de St Pierre de lundi, lors de la prestation de serment du Conseil d'Etat, ira dans ce sens. Sinon, caramba, ce serait vraiment à côté de la "plaque"..…

11:39 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |