16/06/2009

Impensable que Genève devienne le refuge des traders

Accueillir des réfugiés fiscaux qui, par leur appât du gain, ont contribué à mettre à  mal toute l’économie, mais on croit rêver… cette manne, comme le dit la Tribune de Genève, est le produit de transactions qui ont entrainé, notamment, chômage, faillites, effondrement de la bourse, etc. Et il faudrait qu’on les reçoive à bras ouverts pour qu’ils échappent à leur régime fiscal.. Le minimum serait que ces traders commencent par se soumettres aux lois et règles de leurs pays. Le manque d’analyse de ce phénomène par le Tribune est renversant. On a l’impression que Genève ne veut qu’attirer des sources de revenus. A n’importe quel prix. Construire vite et n’importe comment à Genève ne fait qu’augmenter les problèmes aigus de circulation, de manque d’intégration et d’incivilité… A quand un regard critique posé sur l’ensemble des problèmes et non juste sur le porte-monnaie ?

23:19 | Lien permanent | Commentaires (6) | |  Facebook | |

Commentaires

Alllllllôôôôôô?

On croit rêver!!! C'est pas votre groupe (les Verts) qui vient de voter un bouclier fiscal à 60% au Grand Conseil? C'est pas votre ministre des finances qui voulait à tout prix attirer ces bandits de la finance internationale, ces salopards qui vivent comme si nous avions douze planètes??!?

Écrit par : Sandro Minimo | 16/06/2009

Mais quelle fine analyse:

"de manque d’intégration et d’incivilité…"

C'est sûr qu'en plus de nous amener leures mannes fiscales, ces traders anglais vont jouer au tam-tam toute la nuit et nous agresser dans rue.

Au 1er coup d'oeil j'ai mal lu votre titre, j'ai cru que c'était "impensable que Geneve devienne le refuge des dealers"... mais non, pour ceux là c'est deja le cas depuis longtemps, a moins que ce ne soit un sentiment subjectif.

Écrit par : eastwood | 17/06/2009

Comme minimo l'a très justement relevé c'est un VERT M. Hiler qui organise la venue de ces traders "pestiférés" que vous semblez tant onir.

Vous taisez aussi opportunement le rôle des politicards (peu importe leur couleur) dans cette crise. Incapable de tenir leur rôle de contrôle et juste bon a filer notre argent aux banques.

Écrit par : Veritas | 17/06/2009

Depuis quand on construit vite et n'importe comment à Genève, ce n'est pas mon impression et encore moins la réalité car la pénurie de logements intermédiaires pour la classe moyenne et moyenne supérieure n'existent tout simplement pas. Soit on tombe dans le social, soit dans le luxe, entre deux c'est le néant. Si les travailleurs habitaient la ville par exemple le PAV, la Jonction les déplacements par voiture seraient coupés de moitié.

Écrit par : demain | 17/06/2009

Au fait signez et faites signer la pétition www.urgence-logements.ch dans votre entourage

Écrit par : demain | 17/06/2009

Ce que l'on a remarqué dans cette crise c'est que les politiciens gouvernent sans vraiment piloter le navire car ils n'ont aucune idée du temps que va durer la crise, de la direction à prendre, de la marche à suivre, on injecte 1, 2, 3 petits plans de relance pour colmater la brèche. La boussole est déréglée et les politiciens aussi.

Écrit par : sirène | 18/06/2009

Les commentaires sont fermés.