16/04/2009

Arbres abattus au parc Sautter

Pour agrandir le CMU (centre de recherche médicale universitaire), on a coupé 300 arbres à la rue Sautter, tout près de l’hôpital. C’est exactement le contraire du bon sens. Qui peut encore ignorer que les arbres en ville sont une source d’oxygène, de purification, de captage du CO2…et de bien être pour les habitants de ces quartiers pollués. Et ensuite à grands frais on va faire de la recherche, notamment,  sur les maladies respiratoires…

Cet agrandissement fait l’objet d’un projet de loi ancien et il est vrai à l’époque on parlait moins des changements climatiques. Mais une pétition a été déposée pour justement demander que l’on revoie ce projet et qu’on l’améliore pour n’avoir pas besoin de  raser toute cette nature en ville. Ce qui aurait été possible. Cette pétition est pendante devant le Grand Conseil et elle n’a pas été encore votée, alors que tous les arbres ont été abattus.

Voici l’adresse pour ceux qui voudraient en savoir plus. http://www.geneve.ch/grandconseil/data/texte/P01673A.pdf

A l’avenir non seulement on ne devrait plus supprimer d’arbres en ville, mais s’il faut en abattre pour raison de maladie, de vieillesse ou de réelle nécessité, il devrait être obligatoire d'en replanter au minimum 2.

17:08 | Lien permanent | Commentaires (4) | |  Facebook | |

Commentaires

quel paradoxe, manquer d'oxygène pour aider la recherche... c'est desespérant!

Écrit par : Jack_line | 16/04/2009

Bonjour,
Vous réalisez enfin que les lois de protection de la Nature,qui empêchent d'abattre des arbres sains et non dangereux à moins de justes motifs sont violées en permanence à Genève. Par qui? Par les entreprises privées qui agissent en collusion avec les fonctionnaires d'Etat responsables à la Ville et à l'Etat. Motifs? la cupiditél financière des Privés qui pillent l'argent public. En principe ils sont gagnants à tous coups. S'ils peuvent piller sans révolte civique. Tant mieux. Si il y a révolte civique ce sont les représentants des partis de gauche au pouvoir exécutif,socialistes et verts qui sont attaqués. Le crime parfait. Souvenez-vous de l'action civique que nous avons menée, certains citoyens d'Onex, comme le massacre irréparable de très beaux arbres sains et non dangereux dans la forêt d'Onex, pendant l'hiver 2005-2006 A notre pétition au Grand Conseil, vous m'avez gentiment répondu que vous aviez parlé avec Mr Steinmann( disparu depuis) directeur du service des forêts et Mr Longet maire de Onex, responsable des travaux et que leurs propos vous a rassuré. Propos d'incompétents, d'ignorants ou au mieux de naifs. Vous aviez l'excuse de l'ignorance et de la naiveté.Il n'est jamais trop tard pour se réveiller, le pire n'est jamais sûr! Sachez qu'il n'y a qu'un seul moyen pour empêcher ces massacres. C'est de faire opposition systhématique sur la base des demandes d'autorisation d'abattage de la feuille d'avis officielle. Quand la rubique H est invoquée.soit: sécurité et salubrité, vous devez faire contrôler sur place par un expert paysagiste indépendant et honnète et protester dans les médias avec des arguments scientifiques d'autorité si la loi est violée Il est tout à fait possible de déterminer par consensus d'un collège d'experts si un arbre est dangereux et/ou malade.Paysagiste conseil, diplômé de l'école d'horticulture de Chatelaine volée 1968-71,même si je n'exerce plus actuellement, je suis à votre disposition gratuitement en tant que citoyen responsable pour vous donner mon avis sur les prochains arbres promis à l'abattage à Genève.Selon la loi, ceux-ci doivent être estimés et remplacés par des arbres de la même valeur si leur abattage est justifiéà par des constructions nécessaires.Merci pour votre réaction. Pierre Pittet Consultant. p.pittet.court@bluewin.ch 7 chemin du Loup 1213 Onex. tél 022 793 23 85

Écrit par : pierre pittet | 18/04/2009

Bonjour,
Vous réalisez enfin que les lois de protection de la Nature,qui empêchent d'abattre des arbres sains et non dangereux à moins de justes motifs sont violées en permanence à Genève. Par qui? Par les entreprises privées qui agissent en collusion avec les fonctionnaires d'Etat responsables à la Ville et à l'Etat. Motifs? la cupiditél financière des Privés qui pillent l'argent public. En principe ils sont gagnants à tous coups. S'ils peuvent piller sans révolte civique. Tant mieux. Si il y a révolte civique ce sont les représentants des partis de gauche au pouvoir exécutif,socialistes et verts qui sont attaqués. Le crime parfait. Souvenez-vous de l'action civique que nous avons menée, certains citoyens d'Onex, comme le massacre irréparable de très beaux arbres sains et non dangereux dans la forêt d'Onex, pendant l'hiver 2005-2006 A notre pétition au Grand Conseil, vous m'avez gentiment répondu que vous aviez parlé avec Mr Steinmann( disparu depuis) directeur du service des forêts et Mr Longet maire de Onex, responsable des travaux et que leurs propos vous a rassuré. Propos d'incompétents, d'ignorants ou au mieux de naifs. Vous aviez l'excuse de l'ignorance et de la naiveté.Il n'est jamais trop tard pour se réveiller, le pire n'est jamais sûr! Sachez qu'il n'y a qu'un seul moyen pour empêcher ces massacres. C'est de faire opposition systhématique sur la base des demandes d'autorisation d'abattage de la feuille d'avis officielle. Quand la rubique H est invoquée.soit: sécurité et salubrité, vous devez faire contrôler sur place par un expert paysagiste indépendant et honnète et protester dans les médias avec des arguments scientifiques d'autorité si la loi est violée Il est tout à fait possible de déterminer par consensus d'un collège d'experts si un arbre est dangereux et/ou malade.Paysagiste conseil, diplômé de l'école d'horticulture de Chatelaine volée 1968-71,même si je n'exerce plus actuellement, je suis à votre disposition gratuitement en tant que citoyen responsable pour vous donner mon avis sur les prochains arbres promis à l'abattage à Genève.Selon la loi, ceux-ci doivent être estimés et remplacés par des arbres de la même valeur si leur abattage est justifiéà par des constructions nécessaires.Merci pour votre réaction. Pierre Pittet Consultant. p.pittet.court@bluewin.ch 7 chemin du Loup 1213 Onex. tél 022 793 23 85

Écrit par : pierre pittet | 18/04/2009

pendons les ecolos tant qu'il reste des arbres. comme ca, on pourra aussi faire la plage des eaux-vives. et construire a geneve au lieu de generer des pendulaires.

Écrit par : masfd | 23/07/2010

Les commentaires sont fermés.