05/08/2008

si on supprimait les feux de signalisation

Je suis sure que si l’on supprimait les ¾ des feux de signalisation dans les villes, on y gagnerait en fluidité, en attention des automobilistes pour traverser les carrefours et en diminution du nombre d’accidents. On n’aurait pas ce sentiment de parfois rester à l’arrêt pour rien pendant plusieurs minutes lorsqu'il n'y a pas de circulation. Et cela coûterait moins cher en entretien à la collectivité publique….Certaines villes l'ont expérimenté avec succès.

17:52 | Lien permanent | Commentaires (11) | |  Facebook | |

Commentaires

Oui mais il faut des feux pour bloquer le traffic et faire passer les bus et les trams.

Ainsi les voitures restent bien a l'arret tous les 300m pendant plusieurs minutes avec le moteur en marche. Histoire de polluer pour rien au lieu de polluer mais au moins en avancant. Je suis persuade que si l'on mesurait la pollution cree par une voiture qui roule 1km en 3eme ou 4eme vitesse sans s'arreter et la meme voiture qui doit s'arreter et redemarrer 3-4 fois sur le meme troncon a un feu rouge on saurait tout de suite dans quel cas de figure l'environnement est le moins touche.

J'aimerai bien avoir des vraies donnees sur les taux de pollution apres construction du tram et avant construction du tram. Est-ce qu'il y a vraiment autant de difference que cela?

Écrit par : boulet | 06/08/2008

Sur ce coup-ci, je suis d'accord avec vous. MErci de cette intéressante réflexion.

Écrit par : cndavid53 | 06/08/2008

Berne. Dimanche. Feux à l'orange en permanence. Aucun accident, fluidité du trafic, attention accrue...

Écrit par : Victor DUMITRESCU | 06/08/2008

Merci pour cette réflexion.

Avec les travaux du tram cornavin-avanchets les feux ont été désactivés pendant plusieurs mois. Il n'y avait plus de bouchons à la rue de la Servette,ni a la rue de Lyon. Les automobilistes faisaient plus attention aux carrefours et redécouvraient la courtoisie.A ma connaissance il n'y a pas eu une augmentation des accidents.

Au Pays-Bas plusieurs villes ont supprimés les feux de signalisation et ont constaté une nette amélioration de la fluidité du trafic et du comportement des usagers de la route.

Il est hallucinant de circuler au milieu de la nuit et d'être stoppé tous les 50 mêtres alors qu'il n'y aucunes voitures,aucun piéton qui traversent.

D'ailleures si je me rappelle bien il n'y a pas si longtemps à Genève les feux clignotaient après minuit.

Écrit par : Yuri Buenaventura | 06/08/2008

Hello Sylvia,
C'est un sujet dont j'ai déjà parlé dans une de me rubriques à Léman Bleu.
Je partage ton opinion, mais je pense qu'elle est en peu utopique....
Cela serait déjà bien que les personnes qui prennent les décisions dans ce domaine, fassent déjà un effort pour faire de sorte de "fluidifier" le trafic en synchronisant la vitesse de feux et en créant le plus possible des espèces de "lignes vertes", comme par exemple l'ancienne ligne qui vous amenait du pont du Mont-blanc à Thônex d'une traite tellement les feux était bien synchronisés.......

Mais bon c'est peut-être aussi, une volonté déliberée, pour ralentir, le trafic, excèder les automobilistes, afin qu'ils posent leur voiture pour prendre les transports en commun ????!!!!

Écrit par : Charly Calfelis | 06/08/2008

J'ai expérimenté le Bouchet durant les travaux en tant que piéton et j'ai risqué ma vie une bonne dizaine de fois, car les automobilistes ne s'arrêtaient pas!

Et les personnes âgées et les poussettes? Les enfants?

Je sais que c'est écologique de ne pas laisser une voiture à l'arrêt pendant un certain temps au feu rouge, mais la sécurité d'un piéton est aussi importante.

Il faudra donc engager des personnes qui arrêteraient les voitures pour faire passer les piétons, donc même combat!

Une autre solution?

Écrit par : citoyensuisse | 06/08/2008

L'avez vous expérimenté avant ou après la pose des rails?

Car une fois que cet "ilôt" central a été mis en place il n'y avait pratiquement pas de risque a traverser.

Les automobilistes sont tellement formatés par les feux,les radars etc.. qu'ils perdent l'habitude de rouler sans. Il suffit de généraliser cette mesure et les réflexes reviendront rapidement.

Aux carrefours "dangereux" on pourrait mettre des patrouilleuses scolaires ou des policiers municipaux.Ce serait plus convivial et créerait des emplois.

Écrit par : Yuri Buenaventura | 06/08/2008

On peut toujours compter sur Michel Tedeschi (alias "citoyensuisse") pour venir critiquer, mais jamais pour apporter un début de solution, juste un début...
Qui n'aime pas la discipline, l'armée, la droite ?
Michel Tedeschi (alias "citoyensuisse") !

Creusons nous (les cons finis) la tête, pour faire bénéficier Michel Tedeschi, d'une sécurité absolue de laquelle, il s'en plaindras à coup sur...

Lui, de toute façon, n'est devenu membre du PS, que le 13.12.2007, donc l'histoire, le passé...il s'en fout, il laisse cela aux cons...

Le voila même contre l'embauche...

Écrit par : Victor DUMITRESCU | 06/08/2008

Excellence idée, plus de giratoire, moins de feux tricolore pour plus de fluidité. Les giratoires s'il sont bien faits autorisent une meilleure circulation et une vigilence accrue des conducteurs.

Écrit par : demain | 10/08/2008

je suis souvent la route et j'avoue que la signalisation est totalement inadequate
pour la circulation actuelle!!!
Les intervenants ont déjà plus ou moins abordé les différentes réflexions qui me trottait dans la tête mais ils n'ont pas abordé la quetion du coup pour la colectivité.

en effet est_ce qu'il y aurait des trafics d'influence dans ce marché surement juteux ... messieurs les elus ....!?

les moyens informatiques et électroniques devraient permettent d'avoir une signalisation plus intéractives dans la ciculation et donc plus souple.

Écrit par : j-marc | 10/11/2008

Entièrement d’accord. Sur tout sur les feux rouges. CE SYSTÈME EST DÉPASSÉ. Je conduis depuis 1965 (env. 40 000 km par an) et je trouve que les feux provoquent le ralentissement, pollution, bruit, énervement de conducteurs ce-que cause l’agressivité au volant. Dans des ânées 80, dans les villes italiennes, les feux n’étaient pas très respectés. Pour tant la circulation était fluide. Les conducteurs très attentifs, concentrés et polis. Le système « route nue » demande une bonne conduite.
Merci de votre initiative.
Matija KOZELJ

Écrit par : Matija KOZELJ | 20/12/2008

Les commentaires sont fermés.