29/07/2008

Initiative pour des véhicules plus respectueux des personnes

L’initiative des jeunes verts suisses ne veut pas empêcher les 4x4, elle est beaucoup plus visionnaire et intelligente que cela.

 

Elle demande expressément notamment que: «  Les véhicules à moteur qui émettent des quantités excessives de substances nocives, en particulier de CO2 ou de particules fines, ne peuvent pas être immatriculés. La Confédération fixe des valeurs limites applicables aux différentes catégories de véhicules à moteur »

 Donc il ne s’agit pas que des 4x4, mais de tous les véhicules qui polluent et consomment trop d’essence. Les 4x4 respectueux des normes ne seront pas concernés par cette initiative..(Sur environ 4800 sortes de véhicules immatriculés en Suisse, cette initiative n’en touchera qu’un 10 %, dont il est vrai la moitié des SUV tout terrain, mais il en resterait encore environ 171 modèles à disposition).

 

Pendant une période transitoire les limites seront de 250 gr. de CO2 par km et ensuite c’est le Conseil fédéral qui les adaptera en fonction de la politique et normes européennes en vigueur.

 

 

Il y a longtemps que le Conseil fédéral aurait dû prendre ce genre de mesure. Les acheteurs auraient tout à gagner à ne trouver sur le marché que des modèles respectueux de l’environnement et peu gourmands en énergie. On ne devrait plus voir par ex. ces deux roues qui dégagent une épaisse fumée blanche d’huile mal brûlée et très toxique, ni des véhicules de tourisme de plus de 3 tonnes qui n’ont aucune fonction professionnelle.

 

Qui aujourd’hui peut encore vouloir des véhicules qui font trop de bruit, qui sont trop dangereux pour la sécurité des piétons, enfants, vélos, etc. et qui dégradent la qualité de notre air vital à respirer. Et qui consomment trop de cette précieuse énergie noire dont l’usage ne doit plus être gaspillé?

 

Au lieu de répéter les rumeurs au sujet de cette initiative. Allez lire son texte et l’argumentaire sur le site

http://www.menschenfreundlicher.ch/f/initiative/texte

 

 

 

 

 

15:31 | Lien permanent | Commentaires (16) | |  Facebook | |

Commentaires

Madame,

Il n'est pas besoin d'être ni idéologue, ni écologiste pour comprendre que lorsque le texte de l'initiative dit "Les véhicules à moteur qui présentent un danger excessif pour les cyclistes, les piétons ou les autres usagers de la route ne peuvent pas être immatriculés" (alinéa 3), il ne s'agit pas de la problématique du CO2...

Il serait temps que les écologistes purs et durs (c'est leur droit de l'être) cessent de prendre le corps électoral pour des abrutis illetrés...

Bon été.

Écrit par : cndavid53 | 29/07/2008

S'ils étaient visionnaires ils sauraient que bientôt les véhicules ne se déplaceront plus grâce au pétrole mais grâce à l'hydrogène.Et donc n'émetteront plus de CO2.

A propos de pollution pourquoi ne lancent-ils pas une initiative pour interdir l'importation de tout bien fabriqué en dehors de la Suisse?

Et une autre pour interdire tous les lave-linges et laves-vaisselles électriques et tout les autres appareils électroménagers , car on peut (ou selon la vision dogmatique des écolos: on doit) tout faire à la main?

Et une autre pour interdire aux Suisse de prendre l'avion.

Là la Suisse serait le phare mondial de l'écologie.

Écrit par : Oleg Bakunin | 29/07/2008

Madame,

ne vous semble-t-il pas que même si ces mesures paraissent nécessaires, les problèmes environnementaux soulèvent des questions qui vont bien au de là de la culpabilisation des consommateurs et, comme je l'ai entendu a diverses reprises, cette lutte ne devrait-elle pas induire une analyse politique du système qui non seulement permet la mise en danger de la planète mais commence à utiliser l'argument du développement durable pour continuer ses exactions ?

Cordialement votre,

Tiger Lilly

Écrit par : tiger Lilly | 29/07/2008

La vague des interdits continue, après la clope, la bagnole...
Ce qui m'énerve, c'est que les mentalités n'évoluent pas...
Pourquoi "perdre sa vie à la gagner", pour mettre son salaire au service du leasing à payer ?
Pour des "signes extérieurs de richesse" ?
C'est comme les femmes de 60 ans, qui passent sur le billard, pour des "retouches"...
Les rides, se sont les signes de vieillesse, mais aussi de sagesse...conduire une voiture bon marché, qui coûte peu à l'entretien, c'est pas un signe de "pauvreté", mais bel et bien de conscience...

J'en ai connu un portugais, magasinier à la FNAC, qui avait 3 postes de travail, dont 2, dans le nettoyage.
Partant de chez lui à 05:30, commençait son premier travail à 06:00, un travail d'une heure, ensuite, la FNAC, après quoi, il fonçait sur l'autoroute pour arriver à Plan-les-Ouates, dans le quartier général d'une société franco-italienne, active dans les microprocesseurs, pour tirer encore 2 heures de nettoyage.

Ses leasing ( 2 BMW, le 4x4 X5, 4,6i et la petite 316 (style Golf) ) lui coûtait 1'600,- CHF / mois...
A quoi, évidemment, il faut ajouter les plaques, l'essence, vignette, etc.

Le tout, pour ce la jouer "riche et puissant", quand il allait au Portugal, pour les vacances...devant sa famille restée au pays...

Écrit par : Victor DUMITRESCU | 29/07/2008

Hé alors?
C'est pas vous qui deviez travailler à sa place.
Qui êtes vous pour juger de ce qui est bien ou pas?
Si vous vivez en ermite renonçant a tout ce qui est inutile libre à vous et que grand bien vous fasse.
Mais il se trouve sur cette terre des gens qui travaillent et qui souhaitent jouir du fruit de celui-ci (peut-être pas de la façon la plus intelligente ou écologique d'accord).
Et malgrès votre noms à consonnance étrangère il me semble que vous n'êtes pas un émigré de la première génération.
Sinon vous sauriez que dans certains pays(qui doivent vous paraître arriérés selon vos critères) le symbole de la réussite est souvent représenté par une voiture.
Vous auriez préféré qu'il retourne dans son pays à dos d'âne?

De plus pour que vous vous souveniez aussi bien des modèles et du leasing qu'il payait je soupçonne une pointe de jalousie dans votre commentaire.

Encore une fois, il travaille dur (bien plus que vous et moi)et profite de son argent donc il n'y a rien à dire.Du moment que ce qu'il fait est légal. Peut-être pourrait-on le critiquer à la rigueur dans un système totalitaire comme celui proné par cette initiative liberticide et simpliste.

Écrit par : Suzette | 29/07/2008

Laisser moi deviner:

Pendant que d'une main les verts tentent d'imposer une dictature bureaucratique et liberticide pour "notre bien".

De l'autre main ils soutiennent la liberalisation du cannabis.

Vous êtes de sinistres fascistes prêt a tout pour IMPOSER votre "mode de vie ideal" a l'ensemble de la population.

AF

Écrit par : Alain Fernal | 29/07/2008

Chère Suzette, vos qualificatifs, à mon encontre, on s'en fout...
L'important (c'est la rose, chantait Thierry Le Luron) c'est que ce type "perd sa vie à la gagner"...et c'est dommage...
Par votre commentaire, vous montrez clairement que les mentalités n'évoluent pas.
Ce n'est pas à moi de juger, c'est seulement vous, qui le croyez...personnellement, je m'en fous, si on est portugais, pauvre et crétin, chacun sa vie...

Mon histoire, ne décrit qu'une chose, si vous avez fait des études, vous la trouverez aisément...

Écrit par : Victor DUMITRESCU | 29/07/2008

Hola suzette ! On se calme, on prend ses gouttes, on se fout de savoir de quelle génération de suisse on est et par dessus tout des consonances des noms ou prénoms. En plus Suzette c'est le nom d'un magazine "la semaine de Suzette" (plus nul tu meurs)des années 60.

Profiter de sa vie ce n'est en tout cas pas la perdre à payer des crédits pour des caisses à roulettes. Peut-être que le portugais en question a des problèmes avec la taille de son pénis et qu'il a besoin d'un autre faire valoir ? Ou peut-être que sa femme ne prend son pied que dans une voiture pas tout à fait payée ?

Un chose est certaine je n'ai pas envie de vivre dans un monde ou on m'oblige "pour mon bien" à faire quoi que ce soit que je n'ai pas décidé moi même. De plus j'adore les grosses Cadillac des années 70 alors à tous les mauvais coucheurs en savattes et sac dos qui adorent dormir à la ferme et boire du lait cru je dis "au lieu de nous proposer une régression pourquoi ne pas plancher sur un monde nouveau." Pour ce qui me concerne je n'ai pas l'intention de pédaler pour me faire cuire un oeuf.

Bien, maintenant je vais m'en griller une à la santé de tous ceux qui défendent la liberté.

Tiger Lilly

Écrit par : Tiger Lilly | 29/07/2008

Moi je ne m'en fous pas qu'on prenne toujours les mêmes exemples (le portugais etc...).
Merci de m'apprendre l'existence d'un magazine .
Votre cliché taille du sexe taille de la voiture est encore plus naze que mon pseudo.
Vous semblez accorder beaucoup d'importance à l'apparence (on voit qu'une de vos priorité existentielle semble être ce que les gens pensent de vous).
Le monde nouveau que les clowns fascistes nous préparent vous pouvez le découvrir dans "1984" et d'autres livres prophétiques de ce style (si ça vous dit d'arreter un instant de lire vos magazines des années 60).

Et si ce pauvre portugais perd soit-disant sa vie à la gagner j'en déduis que vous devez être soit chômeur soit rentier (ou que vous avez gagné au loto)et que vous avez trop de temps à perdre à analyser et juger la vie des autres.

Écrit par : Suzette | 29/07/2008

Bon argument d'AF... Certains élus Verts se font les défenseurs de la libéralisation du cannabis qui mettent les plus jeunes en danger, enrichissent les trafiquants et leur armée de dealers installés sur le territoire. La vente des 4x4 ne doit pas être interdite mais on doit faire des spots publicitaires pour montrer les dangers de la conuite de 4x4 en ville tout comme on doit éduquer certains cyclistes qui mettent leur vie en danger en ne pas respectant le code de la route... Chacun donne, chacun reçoit...

Écrit par : demain | 30/07/2008

Suzette, y'a pas que les portugais, qui sont cons...d'ailleurs Coluche le disait lui-même : "Ce serait raciste de dire que les étrangers n'ont pas le droit d'être cons"...
Au déla de la nationalité du gars, au déla du fait que l'on perd sa vie à la gagner, au déla de la question de la consommation des véhicules, il en reste néanmoins la question de vouloir péter plus haut que son cul...

Accepter sa condition est une chose que peu de gens savent faire...
Regardez autour de vos, vous verrez plein de fascistes et de nazis, même là, où ils disent se battre contre...prenez le docteur Jean-Charles Rielle, un conseiller national genevois et socialiste...c'est lui qui est l'initiateur de l'initiative anti fumée passive...c'est un héritage nazi...

http://victordumitrescu.blog.tdg.ch/archive/2008/06/26/fumez.html

Le GHI aussi l'a écrit...

Écrit par : Victor DUMITRESCU | 30/07/2008

Comme ce débat prend de la hauteur je ne peux m'empêcher de remettre un peu d'huile sur le feu.

Entièrement d'accord pour dire que l'interdiction de fumer est grossièrement liberticide. Pour les fumeurs (ce corps est à moi et je le suicide comme je veux) pour les propriétaires de bistrots qui n'ont aucun autre choix. Quand à la légalisation du cannabis, légal ou pas presque tout le monde fume son splif au moins une fois par jour pour se détendre et avoir enfin la télé en trois D. Dire qu'il s'agit d'une incitation à se droguer, dangereuse pour les jeunes est un contre sens, une réglementation serait plus efficace que l'interdiction qui pousse les uns et les autres d'une part à fumer du mauvais stuff et d'autre part à en trouver m'importe ou dans la ville sans contrôle. je ne parlerai même pas des fortunes qui se construisent sur cette prohibition.

Bon maintenant je retourne à mes magazines je n'ai pas encore lu mon horoscope.

tiger Lilly

Écrit par : Tiger Lilly | 30/07/2008

Tiger Lilly... le problème ne se pose pas pour l'adulte qui fume son splif pour se détendre 1 fois par semaine comme le ferait 1 heure de sport, mais pour les jeunes adolescents qui parce que braver les interdits est un jeu du "chat et de la souris" pour eux...
Oui, là il y a danger. Si les Verts veulent légaliser la cannabis, il faut aussi qu'ils lancent une autre initiative pour la chasse au dealers avec un attirail de punitions efficaces et définitive car cela ne sert à rien de légaliser alors que la vente libre est dans la rue. les Verts ne doivent pas lancer des initiatives mal ficelées ce qui est certainement le cas pour les 4x4 afin de s'attirer les bonnes grâces électoralistes.

PS :J'espère que votre horoscope vous sourit.

Écrit par : demain | 30/07/2008

la légalisation permettrait à l'Etat d'en contrôler la vente. Je ne doute pas une seule secondes que les puissants cigarettiers sont sur le qui vive depuis de nombreuses années et ont déjà dans leurs tiroir des projets de paquet pour cette substance. Nous n'aurions donc pas besoin "attirail de punitions efficaces" Le cannabis vendu dans les bureaux de tabac serait meilleur marché que celui vendu clandestinement car loes consommateurs paient le prix de l'interdit pas le prix du produit lui même. Donc plus de dealeurs shit dans les rues pourquoi faire puisque cette vente serait réglementée.

Par contre pour ce qui concerne les drogues dures là c'est aux banquiers qu'il faut s'adresser car personne ne veut que cela s'arrête, ni les consommateurs, ni les producteurs, ni les transporteurs, ni les labos de transformation, ni les mafias, ni les banques... et le blanchiment des sommes colossales que représente la vente de ces produits se fait aussi en Suisse. Là on a vrai problème bien plus sérieux que celui du cannabis.

Tiger Lilly

Écrit par : Tiger Lilly | 30/07/2008

Intéressant.

Je pense que le cannabis comme la cigarette ont sur le long terme des effets dévastateurs (on peut inclure, l'alcool, la mal bouffe, le manque d'exercice,...)mais la question est plus d'ordre éthique et de survie pour nos sociétés. Bien sûr que les cigarettiers font de juteux bénéfices mais il y a une filière qui part du producteur, aux usines (philip Morris à NE) et qui créent des emplois.

Alors pourquoi ne pas favoriser la filière du cannabis pour les mêmes raisons ?
1) parce que la culture du pavot, de la marijuana est contrôlée par des mafias colombiennes, africaines, balkaniques, pakistanaises, afghanes... qui exploitent les paysans pour engranger des milliards afin de financer des projets non démocratiques, révolutionnaires, idéologiques, islamiques et d'écraser une partie des populations.
2) parce que combattre ces réseaux mafieux, c'est assurer dans les pays démocratiques un semblant de bien-être et de stabilité.

Je pense pour le blanchiment d'argent qu'il existe maintenant des garde-fous et des contrôles car ce serait trop dangereux pour les banques suisses qui sont déjà attaquées sur le secret bancaire de jouer à ce jeu-là.

Écrit par : demain | 30/07/2008

Le problème de la voiture n'est pas tant la limitation du volume polluant (quoi que) car comme quelqu'un l'a dit, de toute façon l'hydrogène remplacera le pétrole (c'est à voir) .

Le problème c'est que personne ne se rend compte, ou ne prête aucune attention au fait que l'espace publique des villes appartient au véhicules à moteur (pourtant un moment d'attention suffit pour s'en rendre compte). C'est barge autant de résistance, malgré le bruit, le stress, les dangers, les odeurs,la place, etc. mais concrètement personne n'est dérangé. Et elle est là ma question, pourquoi ne pas partager l'espace publique correctement? les cyclistes on le droit à plus de place (non?), les piétons, les enfant et les commerces aussi (non?). Mais peut être que pour s'en rendre compte il faut vivre la ville autrement.

Il y a une raison historique à cela, c'est vrai que la mobilité individuelle est un facteur de croissance économique important, on le voit dans tous les pays en développement. Mais dans nos sociétés, la voiture est devenue, pour un grand nombre de personne, un loisir, une extension de la personnalité et je n'ai pas besoin d'étayer par la preuve, un peu de bon sens suffit.

Idéalement, il faudrait arrêter d'interdire, mais concrètement qui est prêt a faire l'effort d'une mobilité douce même si c'est gagnant pour tous?

je ne sais pas... par contre ce qui est sur, c'est que l'espoir d'une solution énergétique durable qui remplacerait le pétrole ou le charbon, est de l'ordre du miracle. Et que par ce simple fait, le changement est inéluctable, la croissance portée par une énergie bon marché centralisé n'est pas vraiment possible. Ou bien, c'est de l'ordre de la foi. Les ressources sont limités, la terre à aussi sa limite d'activité humaine, et dans cette approche le modèle économique va se modifier. (je vous rappelle que la France avec ses 58 centrales nucléaires ne couvre que 17% de l'énergie nationale, je vous laisse donc calculer le nombre de centrales qu'il faudrait pour avoir le même nombre de véhicule électrique ou hydrogène)

En tout cas, essayez l'exercice suivant, ( avec pourquoi pas un petit splif tout légé) et une petite méditation: 1 tonne de ferraille, de plastique, de verre + des tonnes de pétrole... pour déplacer (principalement) une personne!!! une seule personne! Est-ce que rationnellement ça à du sens?

Le futur sera moins idéologique, et plus efficace.

oe

Écrit par : oe | 31/07/2008

Les commentaires sont fermés.