30/03/2008

Liberté de s'exprimer

1082104351.jpgC'est rigolo, j'écris une ligne sur la mode des implants mammaires pour exprimer que ce n'est certainement pas l'invention la plus saine pour les femmes et je reçois pleins de commentaires, alors que lorsque je m'énerve, m'angoisse ou me préoccupe du réchauffement climatique, silence radio...

Ce n'est qu'un petit lapin qui vit en liberté dans mon jardin. Il adore cela..

Quel lien avec mes notes? C'est un petit rappel symbolique de la chance que nous avons de pouvoir nous exprimer librement. Ce sont les horreurs qui se passent en Chine par rapport au Thibet qui m'y font penser.

Il faudrait tellement que tous les humains puissent y avoir droit.

 

 

18:47 | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Facebook | |

29/03/2008

L'Art de la simplicité: un livre à lire pour se sentir très bien dans sa peau

Dominique Loreau, femme qui a vécu 23 ans au Japon, nous offre à travers son livre une multititude de conseils simples, économiques, écologiques, accessibles à tous, pour se sentir mieux dans son corps, dans sa tête, dans son intérieur, dans ses relations humaines, etc.

Bien écrit, positif, ce livre est un vrai moment de bonheur et de détente, pour voir la vie avec sérénité. ..

 

Dominique Loreau: l'Art de la simplicité

 Chez Marabout

18:13 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |

27/03/2008

Les petits seins de Carla

Merci à Carla de se montrer nue, cela lancera peut-être la mode des petits seins et libérera les femmes de celle des implants en silicone...

12:38 | Lien permanent | Commentaires (13) | |  Facebook | |

la banquise s'effondre..

Cela fait dix ans que, notamment, les Verts, mais aussi les socialistes, les associations pour l'environnement, etc., déposent sans arrêt des projets pour réduire le CO2, pour taxer les énergies polluantes, pour encourager les économies d'énergie. Mais les projets dorment dans les tiroirs des commissions parlementaires, les députés de droite s'y opposent mettant en avant toujours la sacro sainte liberté du commerce et de l'industrie. Et cela pas seulement à Genève, mais dans la plupart des pays. L'argent, la peur de manquer, le goût du luxe, du confort, la vision personnelle et à court terme sont les mobiles du crime...

Alors que la banquise elle, ne sait ni lire ni écrire et surtout ne pense pas, elle fond, simplement, car nos émissions de CO2 ont créé un effet de serre qui réchauffe la planète et la glace quand c'est chaud ça fond.... Et la glace qui fond ça fait monter les eaux et recouvrir les terres. Et les premières terres touchées seront bien entendu les bord de mer, les îles...

Et moi, pour ma grande souffrance, je continue à voir des toits sans panneaux solaires, des trop grosses voitures qui n'emmènent qu'une personne, des vols aériens qui ne cessent d'augmenter, des machines à moteur vendus pour n'importe  quoi, même souffler les feuilles mortes... des machines électriques qui remplacent bientôt tous nos gestes quotidiens..sans parler de tous les gadgets électroniques inutiles..

On peut vivre tout aussi bien avec moins de gaspillage et surtout on vivra plus longtemps....

Mais que faudra-t-il attendre comme catastrophe pour que réellement des décisions efficaces pour diminuer le CO2 soient prises très rapidement?

 

12:27 | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook | |

Mort de Siamak Hoffmann: erreur médicale?

Siamak Hoffmann, le fils d’une de mes amies est mort vendredi Saint, seul chez lui, après des souffrances insupportables. Il se plaignait de maux de tête horribles depuis 3 jours. Trois médecins, dont un urgentiste, sont venus à son chevet. Ils n’ont pas compris ce qu’il avait, ont dit que c’était imaginaire,  proposé un anti douleur, d’aller voir un psychiatre … On l’a retrouvé mort dans son lit 2 jours après. Une autopsie a été demandée. Résultat: rupture d’anévrisme. On ne l’aurait peut être pas sauvé, mais au moins soulagé de ses douleurs en l’envoyant d’urgence à l’hôpital. Grave erreur médicale ? La mère portera plainte, mais cela ne supprimera jamais le souvenir de ce jeune homme de 35 ans souffrant le martyre avant de mourir et qu’aucun médecin n’a pris au sérieux pour faire rapidement des examens complémentaires. Et cela se passait dans une des communes le plus riches de notre canton : Vandoeuvres.

 

Le but de ma note n’est pas de juger (il y a une justice pour cela), mais de faire  pression pour qu’on ne montre pas du doigt les médecins qui en font peut être un peu trop mais qui, au moins, ne mettent pas en danger leurs patients. Un IRM cela coûte c’est sûr, mais si c’est pour sauver une vie, quelle importance !

 

Le but est d’aussi de rendre hommage à cette maman qui n’avait que ce garçon et de la soutenir publiquement.

 

11:58 | Lien permanent | Commentaires (10) | |  Facebook | |

09/03/2008

Le Cruiser: pesticide dangereux pour les abeilles

BOTANIC, le magasin français du bricolage et jardinage, a annoncé dans la Tribune qu’il retirait de ses rayons, dès le 1er janvier 08, TOUS les  engrais et pesticides chimiques et spécialement le cruiser, un pesticide d’enrobage, qui est très nocif pour les abeilles. En France, ce produit vient d’être homologué. Les associations pour la protection de l’environnement se rebellent violemment contre ce pesticide. Il est produit par la firme suisse Syngenta. Il faut boycotter ce produit. Il est dangereux pour les abeilles. Si les abeilles disparaissent, l’humanité en a pour 4 ans…(citation d’Einstein).
Et que vont faire notre chère Migros et chère Coop concernant ces produit s? Vont-elles aussi, comme le magasin Botanic qui se trouve à Villagrand près d’Annemasse,  retirer de leurs rayons tous ces produits chimiques qui empoisonnent la terre, les plantes, les animaux donc au final nous-mêmes.. ?

Lu sur le site de Batanic:

Le gouvernement a donné un avis défavorable à l'emploi du pesticide Poncho-Maïs®, jugé dangereux pour les abeilles, mais a autorisé celui du Cruiser en l’assortissant de mesures de précaution sur son utilisation.

Le Cruiser, une préparation contenant du thiaméthoxam, un produit neurotoxique pour les insectes, vient d'être autorisé en France. Fabriqué par la société Syngenta, Firme établie en Suisse, ce produit s'utilise sur les semences de maïs pour protéger la plante de certains insectes, les taupins et l'oscinie.

La décision provoque la colère de l'UNAF (Union Nationale de l'Apiculture Française), qui souligne les faiblesses du dossier, les chiffres alarmants en provenance d'Italie, l'expérience du Gaucho® et du Régent® qui cause des ravages dans les ruches.

Dès maintenant, agissez en signant la cyber-pétition qui demande le retrait de cette Autorisation de Mise sur Marché qui permettrait à un insecticide, qu’on sait être extrêmement dangereux pour les abeilles, d’être répandu dans l’environnement au mépris du principe de précaution.



Pour en savoir plus : http://www.unaf-apiculture.info

17:54 Publié dans Air du temps | Lien permanent | Commentaires (4) | |  Facebook | |