23/10/2007

Mais que fait la Ville avec Vélib?

Vélib c'est une super idée qui permet d'emprunter un vélo en ville et de le reposer dès qu'on en a plus besoin dans un parc à vélos sécurisés. C'est un système qui marche très bien à Paris. La première demi-heure est gratuite. C'est financé par des sociétés qui peuvent par exemple avoir en échange des places d'affichages gratuites. Mais apparemment les conditions de la Ville sont très élevées et ce projet peine à aboutir. Très dommage et très regrettable! De grâce dépêchez-vous de trouver une solution pour qu'on puisse encore augmenter la mobilité douce en ville. Et pourquoi la ville ne pourrait pas participer au financement de ces vélos? Car augmenter le nombre de vélos veut dire moins de voitures, donc moins de charges liées à trafic (moins d'agents municipaux par ex pour contrôler les parkings).  Bravo à la Tribune d'en avoir parlé.

15:04 Publié dans Air du temps | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |

C'est bien de sourire sur une affiche mais pas suffisant..

Les explications des lendemains des votations me laissent toujours perplexes. A part les membres des partis, qui ne représentent qu’une petite partie des votants, il n’existe pas un groupe d’électeurs UDC, verts ou socialistes qui se réunissent et fomentent des stratégies diaboliques Il y a des milliers d’individus, seuls, qui votent en fonction de leurs tripes, de leurs soucis personnels, de leurs situations familiales ou professionnelles ou de leur conviction profonde. Et ce méli-mélo de raisons très disparates donne de façon assez homogène la mise en évidence de 2 grandes priorités : la peur que les « autres » prennent leur emploi, leur habitat, ou soient mieux traités et les problèmes environnementaux (qui peuvent à eux seuls mettre en péril tout notre système social et économique). C’est plutôt basique comme instinct.

 

En regardant les affiches électorales, je me suis toujours dit que ce n’est pas la tête des candidats que l’on devrait y voir, mais la liste des actions ou propositions qu’ils ont faites pour la société pendant les 4 dernières années. Et là, je suis sûr que les résultats des votations seraient très différents. Ce ne sont pas les campagnes qui devraient forger l’opinion, mais ce qui se passe entre-deux. L’idéal serait que tous les partis aient des sites internet avec la liste des propositions qu’ils déposent dans les législatifs ou exécutifs. Ainsi, la population pourrait être objectivement tenue au courant de ce qui se passe et voter vraiment pour ceux qui leur correspondent.

Bon faut-il encore que les citoyens prennent le temps de les consulter et, il est vrai, les votes qui font la différence sont peut être des votes irréfléchis et faits en toute méconnaissance de cause.

14:55 Publié dans Air du temps | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |

02/10/2007

Femmes et élections

Cela m'étonne toujours de lire les pronostics en matière d'élections de la part des médias, de la Tribune en particulier. Mais comment font les journalistes pour deviner qui a le plus de chance et donner des noms. Bien sûr que les favoris ont des points d'avance, mais de mentionner des noms un peu au hasard ET PRESQUE DES HOMMES, fait du tort, car empêche les gens de choisir en toute liberté. Les femmes sont très souvent les plus critiquées, les plus laissées pour compte. Et pourtant, moi, qui fréquente depuis presque 20 ans le Grand Conseil je vois comment les femmes travaillent, sont fiables, ont des idées, du courage, connaissent leurs dossiers. Elles se mettent moins en avant c'est sûr, elles font moins d'effet de manches dans les séances pleinières, mais elles font un travail de fourmi indispensable. La politique manque cruellement de femmes, la moitié des sujets ont besoin de regards sensibles, nuancés, pacifistes, non basés juste sur le rendement. Il faut élire de façon équilibrée autant de femmes que d'hommes. Comment une société peut être être harmonieuse si les décisions sont prises majoritairement par des hommes? La Tribune venait de dénoncer les hauts revenus des membres des conseils d'administration et qui a-t-'on vu à ces postes que des hommes....C'est ce genre d'inégalités que vous voulez continuer à soutenir?

18:00 Publié dans Air du temps | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |