07/08/2007

pas de jet-ski dans la rade..

C'est vrai je suis gravement écolo. Mais comment peut-on autoriser une course de jet-ski dans la rade, alors que tout le monde demande moins de pollution de l'air et du bruit (dernier en date: Patrice Mugny dans son discours du 1er août...). Ces engins à sensations hyper bruyants qui commencent à déranger toutes les côtes méditéranéennes, totalement inutiles, plus on les verra plus ils donneront des idées de reproduction. Et à nouveau qui autorise cela: le comité d'organisation des fêtes de Genèves composés d'adultes... Et dans le même temps on fait la chasse aux véhicules trop bruyants ou en excès de vitesse dans les rues en ville... Où est la cohérence?

Concernant les attractions foraines où les bruits dérangeants sont les hurlements de peur, le problème posé n'est plus la pollution de l'air, mais bien la mise en danger directe et immédiate de vies humaines et en plus de celles des promeneurs si une nacelle venait à tomber.. Le risque zéro n'existe pas. De nouveau le comité d'organisation autorise cela car, dit-on, les gens ont toujours plus de demande de sensations fortes... certes, mais est-ce une raison pour tout satisfaire.. Ce genre de théorie peut mener très loin.. La fête c'est vraiment se faire exploser la tête par le bruit, l'alcool, la violence des sensations fortes?

Personnellement ce genre de fête me fait partir loin de Genève...

 

10:47 Publié dans Air du temps | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |

Les commentaires sont fermés.