23/06/2007

violence et drogue sur les quais

Depuis plusieurs mois nous sommes saisis à la commission des pétitions du Grand Conseil de plaintes de personnes qui souffrent de la présence des dealers et de la violence engendrée à Genève et plus particulièrement au bord du lac, côté Eaux-Vives. Ce problème n'a pas laissé indifférent les députés qui ont tout de suite demandé au gouvernement de réagir et de proposer des solutions à ce problème, notamment par une présence accrue de policiers. Aussi, je profite de l'occasion pour dire que si l'on a besoin de la police dans des cas d'insécurité, il faudrait aussi savoir reconnaitre ses mérites et cesser de lui tirer dessus à boulets rouges chaque fois qu'il y a un dérapage ou une bavure. Ces gendarmes font un travail difficile. Ils sont confrontés souvent à une augmentation de la violence physique à leur égard et on peut comprendre que parfois ils pètent les plombs. Je pense également que les médias ont un rôle à jouer. Au lieu de ne parler que des aspects négatifs, ils feraient mieux de nous montrer une image positive du corps de police. Il est important que ces gardiens de la paix puissent travailler avec le soutien de la population. Personnellement, chaque fois que j'ai eu besoin d'un service de la part de la police, ce fut toujours à ma grande satisfaction.

23:34 Publié dans Air du temps | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |

Pauvre petite reine

Voilà que les vélos abandonnés deviennent la cible des épurateurs des rues. Mais quelle mouche les a donc piqués. Oui il est vrai qu'il y a quelques vélos désossés qui restent attachés à des poteaux et qui ne font pas très jolis dans le paysage. Mais des vélos non abandonnés ont également été emmenés et comme le disait très justement un lecteur dans le courrier de la Tribune, c'est vraiment beaucoup d'énergie gaspillée pour enlever ces petites reines, qui ne polluent pas, qui ne font aucun bruit, qui participent à la mobilité douce et à la qualité de la vie de toute la ville. Quelle erreur de directives et de stratégie politique. Moi ce que je voudrais c'est qu'on remercie les gens qui prennent la peine d'aller en vélo au lieu de les tracasser inutilement.

23:19 Publié dans Air du temps | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |

Merci à Françoise Chappaz

Françoise Chappaz vient de fêter ses 20 ans au WWF Genève. Aussi en tant que membre du comité, je voulais dire merci à cette femme extraordinaire qui anime avec tant d’énergie, renouvelable, de passion, de conviction et de chaleur humaine la section genevoise. Grâce à elle des dossiers d’envergure nationale, voire internationale, ont pu être menés à bien. C’est un véritable plaisir de travailler avec une femme aussi magnifique.

Chère Françoise,Je te souhaite encore de superbes années dans cette association au service de l’environnement

23:18 Publié dans Air du temps | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |