Le blog de Sylvia Leuenberger

  • Non à une nouvelle route en pleine zone naturelle la jonction L1L2

    Des milliers de jeunes descendent dans la rue pour demander des actions pour le climat, pas un jour sans qu'on  parle de ce grave problème dans les médias.. Et que va voter le Grand Conseil à la fin mars? une nouvelle route à 120 millions en pleine réserve naturelle (qui était une compensation à l’autoroute de contournement) pour amener encore plus de voitures au centre-ville : c’est  la jonction L1L2 à Plan les Ouates...Alors qu'au conseil d'Etat on a deux socialistes (le dernier discours de Mme S. Sommaruga  vise le trafic routier et aérien comme source de CO2 à combattre) un Vert, un MCG, dont le parti est divisé sur ce projet, un PDC, dont le parti prône la  mobilité douce.. Mais qu'attend le Conseil d'Etat pour le retirer ce projet de loi au nom du combat pour le climat et de faire une magnifique voie verte à la place...Les discours politiques vont tous dans le sens d'agir pour le climat mais alors agissez, montrez-nous des actions concrètes, immédiates, courageuses, visionnaires, cessez  d’ignorer les demandes de la population,  agir pour le climat c'est changer notre façon de penser.. Renoncez à une nouvelle route qui ne créera que plus de trafic, détruira une zone naturelle,  et dont le chantier créera des nuisances énormes et du CO2….

  • Fête de Genève et feux d'artifices

    Depuis que j’ai 10 ans environ, ce qui fait plus d’un demi -siècle, j’ai vu, quelques fois, mais  surtout entendu les feux d'artifices. Ils sont certes  impressionnants, mais tellement longs, surtout tellement bruyants et c’était si peu confortable d'être debout la tête en l'air pendant 45 min. que je ne souhaite qu'une chose qu'ils soient réduits au minimum ou alors encore mieux échangés contre un immense repas gratuit sur des stands pour la population au bord des quais,  et qu'on puisse se balader et discuter avec les gens sans trop de bruit ni de stress....Et je ne parle même pas de l’audition des tout petits, des oiseaux et animaux en général qui en ont peur, de la pollution de l’air déjà limite à Genève, etc. La formule actuelle est ringarde, tellement classique et surtout trop dans la démesure.

  • Quand le désert avance, c'est la vie qui s'en va...

    Les paroles de cette chanson chantée par France Gall m'avaient déjà frappée il y a bien longtemps. La sécheresse est un tel fléau ravageur que je m'étonne toujours que si peu de gens s'en inquiètent vraiment ici ou ailleurs.. Sans eau on ne tient pas 3 jours....et la nature devient stérile, nos aliments ne poussent plus. Chacun peut agir: en réduisant les gaz à effet de serre, juste prendre, par exemple, son vélo plus souvent, si facile, si mobile, si rapide en ville; cesser d'abattre des arbres pour de mauvaises raisons, et en planter partout où c'est possible. En ville, ils dépolluent, favorisent l'humidité, la fraicheur, le retour de la pluie, l'oxygène. Les arbres sont de véritables Dieux vivants..Pour faire le CEVA on en a abattu des centaines. J'espère vraiment que la future voie verte en sera recouverte ou du moins bordée, lieu idéal pour recréer des zones de verdure. Des solutions ne sont pas si loin, ni très chères et réalisables par tellement de gens...Il suffit d'y croire et de le vouloir. C'est ça l'espoir.

  • Ne pas fermer un Brico Loisirs de proximité participe à la lutte contre le trafic à Genève

     

    Il reste quelques jours pour voter sur la traversée de la rade. Elle ne résoudra rien car le problème à cet endroit est le trop grand nombre de voitures et il se reportera aux entrées et sorties de cette voie supplémentaire qui n’aboutit que sur des rues existantes et déjà saturées. Donc il y aura seulement déplacement des bouchons. Par conséquent je voterai NON à cette traversée de la rade.

    Mais alors il faut aussi lutter contre l’augmentation du trafic à Genève. Par exemple, j’habite à Thônex où il y a un Brico Loisirs Migros. Ce qui est très pratique… car à moins d’aller jusqu’à Carouge ou Meyrin, il n’y en a pas d’autres à proximité… Et voilà que le bruit court que ce Brico Loisir Migros de Thônex va être supprimé ! C’est vraiment une décision à contre sens et qui ne tient pas compte de l’intérêt pratique des gens. Thônex est en voie d’expansion, il y a déjà plus de 11000 habitants, avec les communaux d’Ambilly cela va augmenter très fortement. La seule solution sera d’aller en France à Leroy Merlin dans la zone industrielle de Ville la Grand…. C’est vraiment ce que veut la Migros ?...Je, mais je ne suis pas la seule, souhaite que cette rumeur soit fausse et que la Migros conserve un brico loisir à Thônex pour éviter des trajets inutiles. Ce n’est qu’un exemple mais on peut comprendre le ras le bol des gens qui ont l’impression que tout est fait pour augmenter les trajets inutiles et qui voteront pour la rade. Mieux vaut alors réfléchir plus largement et se battre pour une proximité des commerces, pour des pistes cyclables de qualité, pour une baisse des abonnements annuels des TPG, etc. et ainsi pouvoir refuser des objets routiers très chers qui ne résolvent rien.

  • oui à la loi Longchamp

     

    Si à Genève on construit autant et rapidement c’est uniquement car la demande est très élevée, les prix très chers et que cela rapportent énormément d’argent aux investisseurs et aux  vendeurs. Ce n’est pas l’amour pour la classe moyenne…Ceci malgré toutes les déclarations qui répètent inlassablement qu’il y a pénurie de logement.  Oui il y a pénurie de logements mais de logements bon marché accessibles à ceux qui en ont besoin.  Et l’affaire de la Tulette décrite dans la Tribune de hier en est une preuve vivante : la droite ne veut pas limiter la spéculation sur ces logements aux prix contrôlés par l’Etat car il y a des liens étroits entre les intérêts de certains députés et ces acheteurs qui spéculent. Publier les noms de ces personnes serait d’ailleurs hautement instructif…

    La loi Longchamp doit être votée telle qu’elle a été rédigée à l’origine, voire même renforcée dans le sens de l’obligation que ces appartements reviennent aux gens qui vont y vivre.

    Et deuxième scandale on ne peut même plus suivre ces débats en direct sur Leman bleu…..

    On peut aller sur place suivre les débats en direct depuis la tribune publique du Grand Conseil, mais il n’y a même pas une cinquantaine de places…..

    Bonjour la démocratie…..

  • Nuisances du CEVA… dédommagement par des réductions des abonnements TPG….

     

     J’habite à 10 mètre du chantier du CEVA… dès le matin vers 7h 30 les multiples tracs et grues commencent… ma maison vibrera jusqu’à l’heure de la pose…. Une poussière blanche, euh grise plutôt, recouvre tout…. Le bruit est non stop, la zone sinistrée visuellement. Je m’angoissais bcp pour ce chantier car je déteste le bruit et surtout les odeurs des gaz d’échappement de ces engins.. Mais étrangement j’intègre que je ne peux pas y échapper et au lieu de me miner je l’accepte et essaie de rester zen, mais je n’ai plus envie de rester chez moi et m’évade autant que possible en sortant du travail…  Les ouvriers, par contre, sont charmants toujours prêts à discuter ou nous arranger si on signale un problème (trafic par ex.). Ce chantier va durer des années…et au final personnellement je n’en profiterai pas vraiment car le tram pour aller à la gare est déjà suffisamment performant. Mais  ces trains diminueront le trafic automobile en général. J’imagine que tous les autres riverains de ce chantier subissent également de fortes nuisances. Nous aurions pu être dédommagés par une offre d’abonnement TPG annuel à prix réduit par ex. Mais rien de tel n’a été proposé… J’ai toujours pensé que ce genre de cadeaux devrait être plus fréquent. Car ils contribuent à la diminution de la pollution de l’air.

    A bon entendeur…mais je ne rêve pas non plus!

  • initiative pour une alimentation de qualité

     

    Il y a eu l’annonce, par les Verts suisses,du lancement d'une initiative pour donner la priorité aux aliments de qualité : c’est une idée non seulement magnifique mais indispensable si on veut assurer la qualité de vie à nos enfants ! Mais alors il faudrait aussi se préoccuper prioritairement de conserver nos zones de terre arables (agricoles, maraichères et de prairie). Nous devons encourager et aider financièrement les paysans et agriculteurs à pouvoir travailler décemment et dans de bonnes conditions. Ainsi que protéger les zones agricoles. Quand je vois le tarif d’un avocat et les revenus d’un paysan j’ai honte. Construire n’importe où et n’importe comment, car cela rapporte beaucoup d’argent, est risqué. et contribuera, à long terme, à des problèmes environnementaux.

  • Retransmission télévisuelle du Grand Conseil supprimée

     

    Je suis très étonnée que les séances plénières du Grand Conseil ne soient plus retransmises sur Léman Bleu, c’est une information très importante pour la population qui veut savoir ce qui se décide politiquement et connaitre la position des députés.

    Léman Bleu est une TV locale qui connait bien la politique genevoise, qui est  compétente. Et les budgets en jeu ne sont pas surfaits.

    Etrange monde politique qui ne cesse de compliquer les choses, de modifier  la forme. De plus,  tout cela occasionne des  coûts supplémentaires  et surtout n’intéresse,  ni  ne résout les problèmes de la population genevoise.

  • obligation d'allumer les phares: mesure disproportionnée!

     

    L’obligation pour les automobilistes d’allumer leurs phares le jour me parait tout à fait disproportionné par rapport au risque encouru. La majorité des accidents graves sont dus aux excès de vitesse et à l’alcool. La France a renoncé à cette obligation. De plus, cela augmentera sensiblement la consommation d’essence, donc aura une influence négative sur la qualité de l’air, déjà si mal en point. Je me demande encore comment une telle mesure a passé la rampe. Par contre, de proposer de rouler moins vite sur les autoroutes est une mesure très utile pour la sécurité et un plus pour l’environnement.

  • Conférence 5 nov. sur les "religions à l'épreuve de l'école laïque"

    Il y aura une conférence-débat le mardi 5 novembre à 20 h. à la salle Antoine Verchère, rte de Meyrin 297, sur le thème "Religions à l'épreuve de l'école laïque". L'école genevoise, suite à une motion du Grand Conseil, dont j'étais une des signataires, a mis en oeuvre une approche laïque raisonnée de la transmission du fait religieux comme savoir et comme croyance pour aider les élèves à se situer dans un monde complexe. Et un groupe de personnes, dont Vesca Olsommer, s'investit beaucoup sur ce sujet et organise un débat. D'où ma petite contribution en faisant un rappel. http://www.ecolelaique-religions.org

  • Amender les gens qui jettent les déchets hors poubelle

    Cette idée fait enfin son chemin. Un article de la Tribune en parlait, le parlement fédéral y songe. C'est plus que le moment. Il y a une augmentation de 30  % des déchets hors poubelles depuis 10 ans. Liée notamment aux nouvelles habitudes alimentaires (pré-emballés, bouteilles de pet et cannette en alu non consignées qui finisssent très souvent par terre et bêtement manque de respect!). Ces déchets envahissent la nature et finiront par se retrouver dans les aliments et dans l'eau potable... C'est un sujet gravissime qui va empoisonner la vie de nos enfants et petits enfants. Je ne crois plus à l'efficacité de l'incitaiton volontaire. C'est comme pour le port obligatoire du casque de moto ou de la ceinture de sécurité, seule la mise en place des amendes a fait que plus de 90 % des gens le respecte. Pour les déchets, ce sera pareil, savoir qu'il peut y avoir des amendes va modifier les comportements, cela pendra quelques temps, mais ça sera efficace. Ce n'est ni compliqué, ni onéreux à appliquer et ceux qui ne veulent pas payer n'ont qu'à pas jeter par terre.

  • Evasion fiscale: AVAAZ.org: site à visiter absolument

     

    Pour ceux et celles qui veulent être au courant des problèmes écologiques et agir en signant des pétitions, allez sur le site AVAAZ.org, il est super bien fait et très interactif : il a déjà permis de faire basculer l’opinion du parlement européen sur les néonicotinoïdes  (pesticides hautement toxiques).

    Voici leur dernière pétition  sur l’évasion fiscale, dont le contenu dit :

    « D'ici quelques jours, plusieurs États décideront – ou non – de combler une lacune fiscale qui permet aux multinationales de détourner mille milliards de dollars chaque année. C’est assez d’argent pour éradiquer la pauvreté, scolariser tous les enfants et doubler les investissements écologiques! La plupart des pays veulent faire payer les multinationales, mais les États-Unis et le Canada restent indécis. Pour que les négociations aboutissent, nous devons faire monter la pression! » Signez la pétition

    http://www.avaaz.org/fr/g8_evasion_fiscale/?tjuucdb

    C’est quand même incroyable comme pour certains les détournements de fonds c’est facile. .  et pour les autres, les citoyens ordinaires, les «petits », qui paient régulièrement leurs impôts, je ne crois même pas que l’administration fiscale les remercie…..

  • NON aux OGM

     

    Mais quelle mouche a piqué le Conseil Fédéral ? Celle des pressions des  lobbies chimiques et pharmaceutiques ? Le Conseil fédéral  a mis en consultation un projet de révision de loi pour autoriser l'utilisation d'organismes génétiquement modifiés dans l'agriculture suisse. Alors que l’Europe doute de ces produits, et qu’on doit, par principe de précaution, justement ne pas autoriser des types de production qui peuvent menacer nos cultures et notre santé. Déjà le Conseil fédéral s’est singularisé en poursuivant l’homologation des insecticides neurotoxiques, type Cruiser, toxiques pour les abeilles, produit en Suisse par Syngenta,  alors que nos voisins européens ont imposé un moratoire…..Une pétition est sur internet pour marquer notre opposition à ce projet de loi sur les OGM
    http://www.avaaz.org/fr/petition/Pour_linterdiction_definitive_des_OGM_en_Suisse/?tjuucdb

    Et informations intéressantes sur le site : http://www.20min.ch/ro/news/suisse/story/Syngenta-et-Monsanto-ecrasent-tout-20131784.

    Si on est opposé à ces types de produits destructeurs, il faut le manifester fortement.

  • Abeilles: Stop au Cruiser produit par Syngenta

     

    Les abeilles se meurent, l’Europe prend enfin la décision d’interdire les insecticides mortelspour elles. Du moins pour 2 ans, ce qui est un début. Le Conseil fédéral a été interpellé par une motion des Verts sur ce sujet il y a plus de deux ans, concernant particulièrement le « Cruiser », un insecticide neurotoxique de type néonicotinoide, incriminé par Bruxelles et  produit par Syngenta, entreprise pharmaceutique suisse. Le Conseil fédéral avait répondu qu’en l’état il n’y avait pas de fait nouveau et qu’il ne pouvait pas en interdire l’homologation. Donc maintenant que l’Europe décide qu’il y a un moratoire sur ces produits, j’espère qu’enfin ils vont aussi s’agiter là-bas à Berne et également imposer un moratoire pour ces substances à Syngenta.….

    En attendant, toute personne qui possède un peu de terrain peut aider les abeilles en cessant de tondre à ras le gazon partout et laisser des bandes herbeuses et fleuries pour que les abeilles puissent butiner des fleurs non traitées….

    Il faut également boycotter tous les insecticides toxiques vendus dans les grandes surfaces. Botanica, un magasin jardinerie français l’a déjà fait depuis longtemps

    Comment ne pas comprendre que tous ces produits nous reviennent en pleine figure en tuant les insectes pollinisateurs, en polluant les rivières, en se retrouvant dans la chair des poissons.

  • développement durable et horaire des magasins

     

    « Il y a de la contradiction en toute » chose disait Mao Tse Toung et aussi Claude Monnier hier dans la Tribune….

    Et il y en aussi dans les déclarations du Conseil Fédéral qui dit œuvrer pour un développement durable mais qui propose d’allonger les heures d’ouverture des magasins. Mais forcément ces quelques heures en plus auront un coût énergétique énorme avec une augmentation du CO2 (lumière, machine à refroidissement, chauffage, transport de marchandises et circulation des clients pour ces milliers de m2 de locaux utilisés plus longtemps). Et cette augmentation d’énergie il faudra bien la couvrir (plus de barrages ? –avec destruction de rivières, plus de centrales nucléaires ? -avec les problèmes qu’on connaît) et au final quel gain ? Une frénésie d’achat augmentée et toujours plus d’objets achetés, mais pas vraiment nécessaires, qu’on retrouve ensuite bien souvent à côté des poubelles le jour du débarrassage des encombrants… et bien sûr aussi toute une frange d’employés mécontents par une hausse des horaires…